L’URBANISME

Nous éviterons l’étalement urbain et préserverons ainsi le stock de carbone via les parcelles agricoles et forestières. Nous réorienterons l’urbanisme en tenant compte de l’implantation du futur réseau de transport collectif.
• En ville :
-Respecter l’obligation d’un minimum de 31 logements par hectare du Schéma de cohérence territorial.
-Intégrer les objectifs « énergie-climat » dans les aménagements des nouveaux quartiers et dans les zones d’activités.
-Proposer la construction d’un écoquartier exemplaire.
-Freiner le développement péri-urbain (zones commerciales, routes,

ronds-points…) afin de préserver les terres agricoles et les zones naturelles.
• En campagne :
-Sanctuariser les zones naturelles de la communauté de communes et préserver les couloirs de circulation de la biodiversité.
– Encourager l’utilisation de matériaux biosourcés à partir des ressources locales (bois, chanvre, paille…) et sensibiliser les artisans à ces pratiques.
-Mettre en place une charte forestière du territoire visant à préserver et à valoriser les ressources du bocage et valoriser le bois sous toutes ses formes : chauffage, construction,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *